Les différentes catégories de contrat de travail

Le contrat de travail est l’acte juridique qui sert de lien et détermine les obligations du salarié et de l’employeur. Il s’agit alors d’un document indispensable en termes d’emploi ou de travail. La maîtrise de la valeur spécifique de chaque catégorie de contrat de travail semble donc d’une grande portée. Ainsi, quels sont les types de contrats de travail ? Découvrez dans l’article que voici les grandes catégories de contrat de travail.

Le CDI

Le contrat à durée indéterminée reste la catégorie de contrat de travail la plus connue et pratiquée dans le domaine du travail. Le CDI est le symbole d’une relation détendue entre l’employé ou le salarié et l’employeur. C’est un type de contrat dont la fin du contrat n’est point déterminée ni mentionnée dans les clauses.

Par conséquent, il est possible de rompre cette catégorie de contrat de travail n’importe quand. Et cette rupture peut être effectuée par le salarié par le biais d’une lettre de démission et par l’employeur avec un processus de licenciement. Aussi, dans le meilleur des cas, le salarié et l’employeur peuvent opérer la rupture de ce contrat d’un commun accord.

Le CDD

Il s’agit d’un contrat de travail élaboré et valable selon un temps donné. Du coup, la date de fin des clauses du contrat est mentionnée et déterminée. Alors, le contrat à durée déterminée cesse d’être juridiquement valable lorsque survient le jour de sa péremption.

Dans certains cas, la rupture de ce contrat est déterminée par l’objet du contrat. Cela peut dépendre du retour du salarié qui est remplacé, de la fin de l’accomplissement d’une tâche spécifique, de la fin d’une saison de l’année.

Il faut notifier que le contrat de travail à durée déterminée ne peut être rompu par l’une ou l’autre des parties impliquées.

Le contrat de travail temporaire

Cette catégorie de contrat de travail est une sorte de lien triangulaire entre :

  • Le salarié ;
  • L’entreprise de travail temporaire ;
  • La société utilisatrice où va servir le salarié.

En effet, dans ce contrat, le salarié est employé par une entreprise de travail temporaire. Cette dernière sert d’intermédiaire et fournit les services du salarié à une autre entreprise utilisatrice. Le salarié va donc travailler pour l’entreprise utilisatrice, mais reste l’employé de l’entreprise de travail temporaire. C’est d’ailleurs pour cette raison que cette catégorie de contrat est également appelée le contrat de mission.

Le contrat à temps partiel

Cette catégorie de contrat de travail est applicable à toutes les autres catégories de contrat précédentes. Comme le suppose son nom, un contrat à temps partiel est ce contrat dont la durée d’exécution n’est pas pleine en matière de temps.

Lorsque le contrat est verbal, donc non écrit, il devient automatiquement un contrat à durée indéterminée et à temps plein.

Le contrat de formation pour l’alternance

Il existe plusieurs sous-catégories de contrats de formation permettant d’alterner travail en entreprise et temps de formation. L’objectif de cette catégorie de contrat de travail est de décrocher un titre ou un diplôme professionnel en acquérant une certaine qualification professionnelle.

Les différents contrats regroupés dans cette catégorie de contrat de travail sont au nombre de trois. Il s’agit du contrat de professionnalisation, du contrat d’apprentissage et du contrat d’insertion. Chacun de ces contrats a ses principes et caractéristiques.

Somme toute, il existe environ cinq catégories de contrat de travail. Mais, seuls le CDI et le CDD sont très observés dans les entreprises. Chaque contrat a ses avantages et limites tant pour l’employé que pour l’employeur selon les circonstances.